Artiste

horrors

The Horrors

The Horrors séduit car il propose une musique différente (moins édulcorée) de la plupart des groupes rock de sa génération : les similitudes avec Ian Curtis de Joy Division, The Cure, ou encore des groupes anglais du début des années 1990 comme My Bloody Valentine, suscitent un intérêt grandissant de la part de la critique et d’un certain public, souvent plus âgé que les membres du groupe, tous nés entre 1983 et 1987.

Les références, toujours portées en bandoulière, changent pour le deuxième album Primary Colours : le garage rock des sixties, la cold wave de Joy Division, la noisy pop de Jesus and Mary Chain.

Avec le troisième album Skying, The Horrors progressent vers un psychédélisme intense et moderne. La voix et les mélodies du chanteur Badwan s’affirment avec bonheur, donnant relief et majesté au mur de son construit par ses compagnons.