Artiste

thomas terrien

Thomas Terrien

L’arrivée de Thomas Terrien à la photographie coïncide avec son initiation à Paris, il y a 15 ans.

Arpenteur de concerts et mélomane hors pair, c’est pourtant le versant le moins musical de la ville, la rue, qui l’absorbe. La rue vide, la rue seule, la rue grise, la rue en noir et blanc, la rue sale, la rue géométrique.

Ici et là, la rue croisera des silhouettes, qui semblent croiser l’objectif de Thomas sans s’en apercevoir. De cette rencontre asymétrique émanera une certaine mélancolie urbaine, où l’oeil qui photographie embrasse d’un même regard tendre et pudique l’individu et l’espace public qui le contient.

thomas terrien