Artiste

5824_event

Willy Moon

« Avec un premier album reliant le rock des fifties au laptop, le Néo-Zélandais en costard Willy Moon invente le twist 3.0″ (Les Inrockuptibles)

« C’est une success-story taillée pour Hollywood : l’histoire d’un jeune Néo-Zélandais débarqué à Londres les poches vides, qui se hisse quelques années plus tard au sommet des charts avec une série de morceaux de rockabilly electro qui semblent passer les classiques d’Elvis et de Bo Diddley à la moulinette electro-pop.

Vous connaissez déjà Willy Moon sans le savoir, son Yeah Yeah samplant le Wu-Tang Clan ayant été choisi par plusieurs marques pour dynamiter leurs campagnes de pub. Son répertoire tout entier a en outre séduit Jack White, qui l’a convié à partager sa tournée anglaise. Après quelques singles, le musicien publie aujourd’hui Here’s Willy Moon, un premier album étonnant qui relie l’histoire du rock’n’roll des fifties à l’ère du laptop. » (Les Inrockuptibles)