Artiste

yann tiersen

Yann Tiersen

D’origine bretonne, Yann Tiersen naît à Brest, mais passe la plus grande partie de son enfance à Rennes. C’est là, sous l’influence d’un père mélomane, qu’il découvre la musique et entre au conservatoire. Il y apprend le piano et le violon. A la fin des années 1980, il fait partie de plusieurs groupes de rock, souvent comme guitariste, puis revient à ses premières amours. Solitaire, il choisit de se diversifier, et ajoute d’autres cordes à son arc musical : l’accordéon, le clavecin, le xylophone… En 1995, il sort son premier album, ” La Valse des Monstres “. Hormis autour de Rennes, où il est l’invité des Transmusicales, il reste encore peu connu. Jusqu’à son troisième album, ” Le Phare” , qui lui donne l’occasion d’allumer de petites lumières dans les yeux de dizaines de milliers de connaisseurs. Le succès de l’artiste se transforme en fabuleux destin, quand Jean-Pierre Jeunet fait appel à lui pour la bande-originale de “Amélie Poulain”. Résultat : plus de 600.000 albums vendus, et une reconnaissance de la profession sous la forme d’une Victoire de la musique. Depuis, l’homme-orchestre continue d’enchaîner les disques, en solitaire ou accompagné d’autres artistes – Dominique A ., lesTêtes raides, Shannon Wright…- et poursuit son travail de collaboration avec le cinéma – “Godbye Lenin”, “Tabarly”. Et le magicien de faire voyager ses admirateurs des regrets à l’espoir, de la joie à la mélancolie. Yann Tiersen ou le don d’explorer toute la gamme des émotions…

Yann Tiersen

La Chute