Σtella f - Up and Away


JUIN 2022


L’artiste grecque Σtella fait ses débuts chez Sub Pop avec son quatrième album. Basée à Athènes, Σtella est également peintre, artiste visuelle et performeuse. Up and Away explore son parcours et les changements jusqu’à présent. Elle prouve qu’Héraclite avait raison : on ne se baigne jamais deux fois dans le même fleuve. Pour une auteurecompositrice née en Grèce et chantant en anglais, les chances de faire une carrière viable à long terme sont minces, mais Σtella reste positive. Up and Away a été enregistré entre Athènes et Londres après une longue session avec le producteur londonien Tom Calvert alias Redinho, qui lui a permis de redécouvrir la collection de disques des années 50 et 60 qu’elle écoutait petite. Tout en peignant à l’école des beaux-arts d’Athènes, Σtella commence à écrire et composer des chansons qu’elle met sur internet. Son premier EP Keep Me Naked s’inspire de l’esprit libertaire de la pop américaine et grecque du milieu du siècle dernier. Cette pop music qu’elle a découvert dans les magasins de disques adolescente : de Whitney Houtson aux compilations NOW, en passant par The Doors, Fleetwood Mac, Kate Bush, Queen, Anne Lennox ou George Michael. Membre fondateur des groupes Fever Kids et CHEST, Σtella sort son premier album éponyme en 2015, puis Works For You en 2017. Elle attire l’attention et devient l’une des stars indé les plus populaires de Grèce. Σtella vit dans le quartier animé de Kypseli où l’on peut la croiser en train de flâner au marché et dans les quincailleries, ou en train de faire de la musique dans son studio HAVABANANA. La rencontre avec l’artiste et producteur Tom Calvert, s’est faite après qu’il ait assisté à l’un de ses concerts lors d’une visite à Athènes. Leurs goûts communs pour Khruangbin, Elias Rahbani et Aris San les ont poussés à capturer le son du pays d’Σtella. La voix d’Σtella est accompagnée des improvisations de bouzouki de Christos Skondras, du kanoun de Sofia Labropoulou, et de la rythmique basse-batterie. "Another Nation", met en lumière la confiance d'une artiste heureuse de sortir du lot. "Titanic" décrit un voyage vers l'inconnu et récite les noms d'une liste de survivants du naufrage, avant que "The Truth Is" ne fasse un bond en avant vers l'acceptation. "Who Cares" bascule dans un mécanisme d'adaptation alcoolisée, et la réflexion "Is It Over", bien nommée, conclut l’album. Toujours prête à faire le lien entre le passé et le présent, Σtella s’est dessinée, avec Tom en barde médiéval, sur la pochette de l’album, inspirée par les gravures sur bois du Moyen-Age.