AUSGANG 256 - Essai 256


NOVEMBRE 2020


Sur ce premier opus, entièrement auto-produit, le trio parisien Ausgang 256 nous offre joyeusement des morceaux pop qu’on aurait fait fondre dans la bricole expérimentale, comme le sucre dans l’eau, en s’inspirant ouvertement de groupes comme Broadcast, Animal Collective ou encore du compositeur Sonic Boom. Car en effet, la musique de ces jeunes électroniciens rêveurs nous glisse entre les doigts mais coule doucement en nous. Soigneusement, patiemment, minutieusement assemblée dans un petit salon du 18ème arrondissement, le premier album de ces disciples dévoués du magicien japonais Cornelius fonctionne à la manière d’un tableau pointilliste. De trop près, c’est complètement abstrait. De trop loin, on perd la saveur et le savoir-faire. Mais à la bonne distance, tous les détails s’assemblent comme par magie. Les dix fragments de l’album oscillent entre pop expérimentale, space rock, ballade folk théréminée et autres mélodies déstructurées. L’Essai 256 sortira le 21 octobre sur Planisphère

lp 18,00

Plus que 1 en stock