CELESTINE UKWU - NO CONDITION IS PERMANENT


05/08/2022


Parmi les nombreux grands talents de la scène highlife classique nigériane, aucun ne contenait la profondeur existentielle, la transcendance et la grâce de Celestine Ukwu. Au cours de son bref passage dans ce monde, il s'est consacré à l'éducation, à la musique et à la philosophie, d'abord en tant qu'instituteur, puis en tant que chanteur, parolier et musicien. Au début des années 70, le groupe Philosophers National de Celestine Ukwu a amorcé un changement radical dans les possibilités du highlife nigérian en s'éloignant des styles du milieu de siècle et en créant une atmosphère nettement hypnotique et cérébrale. La musique chantante, complexe et palpitante de The Philosophers National s’associe à merveille aux textes concis et clairs si joliment chantés par Celestine Ukwu. Les arrangements créent un environnement musical vivant, qui respire - solos de trompette en sourdine, passages de guitare hypnotiques, percussions entraînantes ; chaque instrument suit gracieusement un mouvement tout en patience, tranquillité, émerveillement, connaissance et incertitude. Cet album compile ses chansons les plus profondes et les plus touchantes des années 1970, qui ont été magnifiquement restaurées et remasterisées par Tim Stollenwerk pour mettre en valeur les détails brillants de Celestine Ukwu et de l'ensemble des Philosophers National. Uchenna Ikonne, écrivain, historien et DJ nigérian, créateur du label Comb & Razor Sound, retrace l’histoire de Celestine Ukwu dans les notes de pochette. Il explique que ce dernier a abandonné les rythmes de danse enjoués et les paroles relativement faciles typiques des airs highlife dominants, et a ignoré les tropes de la musique soul que la plupart des chefs d'orchestre highlife s'appropriaient dans le but d'insuffler une nouvelle vie à leur format en déclin. Au lieu de cela, Celestine a concocté un nouveau style de highlife plus contemplatif et plus intense, avec la superposition de lignes de basse ostinato afro-cubaines et de motifs rythmiques répétitifs qui s'imbriquent pour créer un effet hypnotique, presque transcendantal. Pendant ce temps, Celestine chantait lui-même, se tenant calmement sur scène, vêtu d'un col roulé noir et d'une veste de sport, avec l'air d'un professeur d'université. Le message est clair : il ne s'agit pas nécessairement d'une musique pour danser - même si les rythmes sont assez convaincants. C'était une musique pour penser. Pressé sur un vinyle noir de 160 grammes chez Smashed Plastic à Chicago, l'album est présenté dans une pochette épaisse à trois couleurs, avec un encart à rabat contenant les paroles et les notes bilingues d'Uchenna Ikonne

lp 24,50

En stock