Coil - Musick To Play In The Dark


27/11/2020


Peu de groupes dans l'histoire récente ont forgé un corpus musical aussi déroutant et alchimique que Coil, le partenariat entre Peter 'Sleazy' Christopherson et John Balance. D'album en album et de phase par phase, leurs enregistrements ont dépassés les profondeurs déconcertantes de l'industrial ésotérique, de l'électronique occulte et de la poésie droguée, incarnant et aliénant les courants parallèles de leurs pairs. La fin des années 1990 en particulier a été une ère fertile pour le duo, embrassant le hasard, le chaos et la collaboration, renforcée par les progrès récents en synthèse et en échantillonnage. Leurs souches divergentes de rituels interstitiels se sont figées dans Musick To Play In The Dark, l'une des créations les plus célèbres et hallucinatoires de Coil. Réunis dans leur maison victorienne et homestudio à Weston-super-Mare, ils ont commencé une série de sessions ambitieuses aidées par des associés de leur cercle restreint : Thighpaulsandra et Drew McDowall. Bien que le processus créatif fût certes itératif et un peu flouté par la drogue, les résultats sont étonnamment inventifs et bien réalisés, serpentant à travers des nuances de chants lugubres divinatoirs, de trous noirs krautrock, d'humour sinistre, de lounge noir, et de downtempo opressant par la muse lunaire cryptique de John Balance, qu'il annonce dès le morceau d'ouverture. Le plus remarquable à propos de l'album, 20 ans après sa sortie, c'est à quel point il paraît toujours aussi effronté, insulaire et imprévisible. Les chansons suivent une logique d'état allusive et altérée qui leur est propre, passant d'ondulations microscopiques de glitches à un psychédélisme démoniaque grand format et inversement, autant hyper-sensoriel qu'inter-dimensionnel. Même dans un catalogue aussi éclectique que celui de Coil, Musick To Play In The Dark est une collection mystifiante, des évocations oniriques du désir, de la décadence, bien au-delà de l'ambiguïté industrielle gothique qui a donné naissance à un tel voyage. L’album a été ntièrement remasterisés par l'ingénieur Josh Bonati avec des illustrations et une mise en page restaurées par Nathaniel Young - le tout sous la supervision de Drew McDowall et Thighpaulsandra.

2LP 31,00

Rupture de stock