COOL MARITIME - BIG EARTH ENERGY


20 MAI 2022


Après avoir surfé sur la vague de l'ambient modulaire de la côte ouest en quelques sorties seulement - dont Sharing Waves , sorti en 2018 sur l'influent label expérimental de Los Angeles Leaving Records - Sean Hellfritsch a troqué les impros de synthétiseurs analogiques moussus de ses précédentes productions pour des arrangements mélodiques raffinés habillés de textures digitales pimpantes. Big Earth Energy plonge dans les profondeurs de son esprit multimédia et de son cœur naturaliste en créant un monde narratif impressionniste à partir de pierres angulaires culturelles comme le jeu MYST et le travail du compositeur Joe Hisaishi du Studio Ghibli. Inspiré par ces derniers et guidé par l'expérience de Sean en tant qu'animateur et cinéaste, Big Earth Energy est la bande-son d'un jeu vidéo hypothétique dont les prémisses sont résolument écologiques, avec une touche de charme psychédélique. Dans ce voyage virtuel, le joueur adopte le point de vue d'une grenouille arboricole il y a 65 millions d'années, sautant d'une époque à l'autre à chaque nouveau niveau, pour se faire une idée complète des changements massifs qu'a connus la planète au cours des siècles. Le but ultime du jeu n'est pas d'amasser des ressources, de vaincre des ennemis ou de gagner du pouvoir, mais d'explorer le mystère qu'est la Terre et l'inimaginable immensité de son expression énergétique. Big Earth Energy est imprégné d'intrigue exploratoire RPG, de possibilités et de contemplation, amoureusement recouvert de sensations et d'esthétique qui rappellent Miyazaki. La synthèse organique, sinueuse et composée que l'on entendait sur les précédents albums de Cool Maritime a été entièrement remplacée par des arrangements polygonaux méticuleux qui rappellent l'éclat informatisé des travaux de compositeurs comme Hiroshi Yoshimura et Yoichiro Yoshikawa à la fin des années 80, avec un matériel d'époque, rien de moins. Même en tenant compte de ses références, Big Earth Energy est tourné vers l'avenir, alors que tant de musique réminiscente reste fixée à un moment révolu de la culture pop. Sean Hellfritsch a créé un monde musical où la verdure infinie de la biosphère trouve son parallèle dans l'âge d'or des jeux vidéo du début des années 1990 et dans la musique environnementale japonaise de la fin des années 1980, tout en indiquant un avenir planétaire et artistique plein d'espoir qui justifie les motivations de toutes ces muses.

LP,Album, vert 26,00