DJ Black Low - Uwami


07/05/2021


Uwami est le premier album du producteur de 20 ans Sam Aus9n Radebe, alias DJ Black Low, après une série de EP parus sur des plateformes de téléchargement locales. L’album arrive alors que la musique sud-africaine voit émerger un nouveau courant musical en pleine expansion. L’amapiano, mouvement de musique électronique qui a d’abord conquis un peUt groupe de fidèles, s’infiltre désormais dans le mainstream. L’amapiano pioche ses influences dans une paleWe variée de styles musicaux populaires dans les cantons d’Afrique du Sud comme le jazz, le kwaito, le dibacardi, la deep et l’afro house. Au lieu de livrer un simple album d’amapiano, dont la scène locale semble insaUable et qui commence à intéresser de plus en plus le reste du monde, DJ Black Low explore les limites du genre. Dans ses producUons en solo, il se base sur les samples et les codes de composiUon de l’amapiano pour expérimenter et improviser. Avec ses collaborateurs, le DJ improvise avec des grooves conviviaux. Il uUlise des percussions électroniques improvisées et des sons de distorsions pour conduire ses morceaux dans une direcUon parUculière. Pour un jeune vivant dans les gheWos de la région de Pitori, dans la province sud-africaine de Gauteng, il y avait peu de chance de pouvoir faire une carrière musicale. Sa trajectoire montre d’ailleurs la précarité de ceWe voie. Il a commencé à produire en 2013, a perdu son équipement en 2014 et sans argent n’a pas pu recommencer à faire de la musique avant 2017 quand un ami ayant décidé d’arrêter lui a légué son matériel. DJ Black Low travaille principalement sur le logiciel Fruity Loops pour ses instrumentaux. Les paroles viennent de chanteurs avec lesquels il travaille. Sur le disque, ils chantent dans différentes langues sud-africaines : SePedi, Setswana ou isiZulu.

lp 21,50