DRAB CITY - Good Songs For Bad People


10/07/2020


Le premier album hypnotique et sans compromis du mystérieux duo basé à Berlin Un air enivrant de dislocation enveloppe le premier album de Drab City, où des chansons d'innocence et d'expérience fusionnent avec le dub, le hip-hop, la dream-pop et le jazz pour un effet enivrant. Drab City fait une fixation sur l'aliénation sociale, la vengeance violente et (peut-être) l'amour comme salut ; des sujets qui ne sont pas nouveaux dans la musique, mais à l'écoute de Drab City en 2020, on est frappé par son originalité. Rêveuses et éthérées, les mélodies sous fond de flûte, de vibraphone et d’accords jazz joués à la guitare peuvent vite laisser place à des boîtes à rythmes ou des refrains pop. C’est une floppée de références au 20ème siècle qui se mêlent les unes aux autres à une vitesse folle. A la fois entraînants et peu familiers, les paysages sonores créés de toutes pièces par Drab City vont rapidement vous rendre accro.

lp 27,00