DUKE - Early Instrumentals

Vinyle, Lp, Album, Blue 23,50

En stock

DUKE - EARLY INSTRUMENTALS


15/04/2022


Après avoir parcouru le monde avec McZo et dirigé son propre studio Pamoja Records depuis l'âge de 18 ans, l'influent producteur singeli Duke, aujourd'hui âgé de 25 ans, est l'un des artistes de club les plus actifs de Tanzanie. Sur son premier album solo Uingizaji Hewa, acclamé par la critique, il a fait découvrir son style hip-hop singeli idiosyncratique, un cousin plus lent du format de club hard 'n fast enraciné à Dar es-Salam, qui emprunte autant à Busta Rhymes et Eminem qu'aux sons à 200 bpm des vétérans du genre Jay Mitta et Sisso. La compilation Sounds of Pamoja sorti en septembre 2021 avait donné un aperçu de son studio, et plus particulièrement de son travail avec les meilleurs jeunes MCs de la ville comme Dogo Kibo, Pirato MC et MC Kuke. Early Instrumentals nous permet de constater la profondeur de l'évolution de Duke, avec une sélection de mutations singeli qui défient les genres, mises à nu, sans voix. Cet ensemble de 11 titres présente quelques-uns de ses titres dance hybrides les plus saisissants à ce jour, exprimant sa fusion visionnaire des sons rave contemporains, de swag rap à l’américaine et de l'histoire de la musique dance tanzanienne. Si les racines du singeli se trouvent dans le taraab, une fusion populaire de rythmes et de mélodies de danse traditionnelle d'Afrique de l'Est et du Moyen-Orient, Duke oriente le son vers un feu d'artifice de synthétiseurs et de syncopes qui donne un son vif et futuriste. Centré autour d'une mélodie staccato et de vagues de synthés urgentes, le morceau "Dukelo FL Sing" fait écho à la désinvolture des premières productions de Dr. Dre, mais donne un coup de fouet au tempo, en décorant chaque recoin avec des synthés vacillants de fin de soirée. "Beat Kali Duke", quant à lui, conduit des pistes de transe sortis d’une fête foraine à travers des roulements durs et rapides de grosses caisses, de sifflets et de craquements de wood-blocks. Tout n'est pas aussi rapide pour autant : "Duke Selecta" est presque de l'afro-house, avec des basses lentes et sexy et des mélodies vocales ouatées, et "KKKKKKKKKKKKKKKKK" absorbe l'esprit propulsif du GQOM sud-africain. Early Instrumentals est l'image la plus variée qui nous ait été présentée jusqu'à présent du cocktail de danse entraînant de Duke. C'est un appel physique à l'action qui assure aux auditeurs que le genre est fait pour bouger, pas pour être écouté au casque.

Lp, Album Blue 23,50