Edo Funk Explosion - Volume 1


26/03/2021


C'est à Benin City, au cœur du Nigeria, qu'est né un nouveau son hybride highlife enivrant connu sous le nom d’edo funk. Il est apparu pour la première fois à la fin des années 1970 lorsqu'un groupe de musiciens a commencé à fusionner des éléments de leur culture edo natale avec de nouveaux effets sonores provenant des boîtes de nuit d'Afrique de l'Ouest. Contrairement aux productions disco nigériennes assez lisses qui émanaient de la métropole de Lagos, l’edo funk proposait une musique crue avec un minimum d’artifices. Il fallait quelqu'un pour canaliser cette énergie dans un son distinctif et Sir Victor Uwaifo est apparu tel un professeur fou avec son studio Joromi. Uwaifo a pris la structure squelettique de la musique edo et a commencé sans relâche à la fusionner avec des synthétiseurs, des guitares électriques et des racks d'effets des années 80, ce qui a abouti à certains des enregistrements edo les plus remarquables jamais réalisés : une infusion explosive épicée avec une saveur psychédélique étrange. Le premier volume de la série Edo Funk Explosion met en lumière les plus grands pionniers de l’Edo funk : Osayomore Joseph, Akaba Man et Sir Victor Uwaifo. Osayomore Joseph est l’un des premiers musiciens à ajouter des sons de flûtes dans le highlife, un style de musique jusqu’alors prédominé par les cuivres. Il se consacre à moderniser et électrifier la musique edo à l’aide de funk et de beats afro mais surtout sur des textes particulièrement engagés, critiquant ouvertement le gouvernement. De son côté, Akaba Man nous livre un edo funk moins politique que Osayomore Joseph et moins psychédélique que Victor Uwaifo. Il trouve le parfait équilibre entre les deux, à travers des grooves trance, des synthés et des textes exprimant une vision personnelle profonde. Ce qui unit ces différents musiciens, c'est leur capacité à décortiquer le funk jusqu'à son essence primitive et à l'utiliser comme base pour leurs propres excursions au cœur de la culture edo. Les douze morceaux d'Edo Funk Explosion Volume 1 du label Analog Africa vibrent d'inspiration brute, mélangeant des cuivres highlife, des rythmes entraînants, des claviers fluorescents et des guitares hallucinogènes pour une expérience funk unique !

2LP 31,50