Fela Kuti - London Scene


24 SEPTEMBRE 2021


En 1971, la maison de disques de Fela Anikulapo Kuti (EMI) accepte de financer une date d'enregistrement à Londres pour Fela et son groupe. Devenus de grandes vedettes au Nigeria, ce voyage est, d'une certaine manière, un retour triomphal dans le pays qui a donné à Fela une éducation musicale et la scène des clubs où il s'est fait les dents du proverbial chef d'orchestre. Il est important de noter qu'il est devenu très ami avec l'ancien batteur de Cream (et, à l'époque de cet enregistrement, de Blind Faith), Ginger Baker, qui s'était rendu à Lagos un an plus tôt pour rencontrer, fréquenter et jouer avec Fela. Baker apparaît sur cet enregistrement (bien que non crédité) sur le titre "Egbe Mio". Lors de l'enregistrement à Abbey Road (alias la maison sacrée des Beatles), Fela a enregistré ces cinq morceaux impressionnants dans lesquels son son afrobeat est plus complexe et plus jazzy que sur les sessions de Los Angeles de 1969. Avec plus de 13 minutes, "J'ehin J'ehin" a un groove méchant tout au long du morceau, poussé par la section des cuivres et la batterie superlative de Tony Allen. "Buy Africa" est une diatribe anticoloniale digne des Last Poets, et "Fight to Finish" est tout simplement un grand succès. Un disque époustouflant qui marque le début de la meilleure période d'enregistrement de Fela.

lp 27,00