Fenne Lily - Breach


18 SEPTEMBRE 2020


Découvrez la pop folk addictive de la nouvelle signature Dead Oceans L'isolement n'est pas une nouveauté pour l'Anglaise Fenne Lily, qui a commencé à faire de la musique après être tombée amoureuse de PJ Harvey, Nick Drake et Joni Mitchell - elle a même écrit un album sur ce sujet, pendant une période d'isolement volontaire avant que le virus ne prenne l'ampleur qu'on lui connaît : Breach, son premier album à sortir sur Dead Oceans. Breach est comme un journal expansif, souvent sardonique, qui traite du désordre qui vient avec le fait d'entrer dans la vingtaine et de trouver la paix, seul. Le titre de l'album lui est venu à l'esprit au cours de longues conversations avec sa mère sur sa naissance. Le caractère double face du mot - qui, écrit avec un "A", signifie "percer" - l'a attirée. "C'est ce que je fais dans ce disque ; je perce un mur que j'ai moi-même construit et je fais face à ces sentiments de solitude et d'isolement. J'ai réalisé que je suis à l'aise avec moi-même, et que je n'ai pas besoin de faire une fixation sur les relations pour avoir l'impression d'avoir quelque chose à dire.". Même s'il comporte également des implications de maladresse, de rébellion et de rupture, c'est un mot qui a une portée plus large : nouveaux départs et renaissances.

lp 22,50