Gaye Su Akyol - ANADOLU EJDERI


25/11/2022


Courage. Bravoure. Audace. Ce sont les mots qui ont guidé la chanteuse et compositrice turque Gaye Su Akyol pour la réalisa9on de son quatrième album Anadolu Ejderi. Encensée pour son mélange étonnant de psychédélisme turc et de chanson folk avec des pincées de surf music et de rock occidental 90's, Gaye Su Akyol a eu la volonté d'élargir sa vision après une longue période de tournée. Il y a toujours la racine psychédélique, mais elle se connecte à d’autres genres, des sons africains et du Moyen-Orient, de la soul et du disco, du rock d’autres cultures. Le trio d’instruments rock (guitare, basse, baMerie) est désormais accompagné d’instruments tradi9onnels comme le violon, l’oud, le baglama électrique, le cümbüs et le sazbüş. Les paroles explorent la situa9on poli9que dans la Turquie d’aujourd’hui. Dans un climat poli9que où l’engagement d’une femme pour sa passion, le fait de tomber amoureuse ou son iden9té sexuelle est révolu9onnaire, il faut être profondément passionnée et capable de s’exprimer librement. Akyol choisit de franchir les barrières. Bien qu’il puisse rappeler la beauté d’Istanbul avant les coups d’État qui ont transformé le pays, Anadolu Ejderi est un disque rempli de possibilités qui plonge dans l’inaMendu. C’est un manifeste : du rock’n’roll fusionné avec le post-punk, le stoner rock, le psychédélisme turc, la sueur, le sang et les larmes. Akyol est une observatrice avisée de ce qui est arrivé à son pays. Les récits de l’histoire sont importants pour elle. Le premier coup d'État de 1980 a été suivi d’un autre en 1997, et ses cris pour ce qui a été perdu se retrouvent dans ses mots. Les allusions poli9ques sont soigneusement obliques, mais présentes. La douleur, par contre, est tangible. Néanmoins, sur Anadolu Ejderi, le dragon anatolien se lève et s’inspire de l’ancienne gloire pour s’élever à nouveau.

Lp, Album 21,50