Kamaal Williams - Wu Hen


31/07/2020


‘Wu Hen’ place le groove au premier plan, oscillant entre le jazz ‘astral’, le funk, le rap et le R&B, renforcé par les heavy-beat du grime, de la jungle, de la house et du garage, une fusion que Kamaal décrit comme du « Wu Funk »

Après l’aventure Yussef Kamaal et plusieurs maxis remarqués sous le nom d’Henry Wu, Kamaal Williams, signe un second album à la hauteur des attentes, toujours aux confins du jazz-funk, du hip-hop et de la musique électronique. Le Londonien est devenu, ces dernières années, l’une des figures les plus visibles de la nouvelle scène Jazz anglaise, que ce soit avec Yussef Kamaal, dont l’album acclamé Black Focus a permis de redéfinir les contours entre jazz expérimental et musique électronique ou sous le nom d’Henry Wu, avec une série de maxis house/broken beat sortis sur les labels en vue MCDE, Eglo ou Rhythm Section International. Aux Etats-Unis, des artistes comme Kamasi Washington ou Thundercat ont ouvert de nouvelles brèches entre jazz et hip-hop, attirant de tout nouveaux publics vers des musiques instrumentales décloisonnées. Kamaal Williams creuse un sillon similaire de l’autre côté de l’Atlantique, aux côtés de talents londoniens tels que Shabaka Hutchings, Ezra Collective ou Ruby Rushton.
lp 24,00
LP rouge