Karate - IN PLACE OF REAL INSIGHT


25 SEPTEMBRE 2021


La grande explosion de la scène alternative du début des années 90 avait commencé à se faner sur les radios FM à peine au milieu de la décennie, mais l'underground en constante évolution s'était presque entièrement régénéré après une paire de razzia des majors. Dans la ville effervescente de Boston, Karate s'est positionné comme un pilier d’une communauté se développant de façon tentaculaire à l'échelle nationale. Ils l'ont fait en grande partie en refusant de s'en tenir à une seule formule parmi la myriade de styles à leurs racines - slowcore, post-hardcore et jazz. Comme pour faire valoir un point, le line-up de Karate a également connu son propre changement. En amont de l’album In Place of Real Insight en 1997, Eamonn Vitt a pris la guitare et Jeff Goddard est entré dans le groupe pour devenir le bassiste. Armé de deux guitaristes, le groupe est devenu beaucoup plus puissant et a maculé de fureur punk son deuxième album. À ses moments les plus intenses, In Place of Real Insight confère le genre de tapage sonore qui a élevé la base hardcore enfouie au plus profond de l'inconscient de leur musique - cela ressort clairement lorsque Geoff Farina et Eamonn échangent des cris transperçants et d’énormes aboiements sur “New Martini.” Tant de petits groupes avec deux guitaristes et un exemplaire de In on the Kill Taker à leur disposition se sont essayés à être Fugazi, mais Karate a évité de tels pièges, même s’il est indéniable que le jeu de basse compact et vif de Jeff et la batterie fracturée de Gavin McCarthy sur le pont de "New New" contiennent la même électricité rythmique que les légendes de DC manient si bien. Karate utilise principalement sa palette plus large pour intensifier sa sensibilité musicale déjà séduisante. Les douces guitares de Geoff et Eamonn se reflètent presque l'une l'autre alors qu'elles portent la tension prolongée de "The New Hangout Condition" à sa conclusion équanime,. Ils se sont empressés de perturber une telle quiétude avec le tourment qui s’empare de "On Cutting" à son ouverture, une piste rare qui met en lumière la voix discrète de Eamonn. Karate a enhardi les moments calmes de In Place of Real Insight avec la même force que pour leurs morceaux malicieusement punk, permettant efficacement à la tendresse qui recouvre "Today Or Tomorrow" de coexister avec leur matériel brut. Karate donnait un sens à des styles apparemment polarisants, et In Place of Real Insight est sans doute leur meilleur album car ils ont permis à des parties aussi disparates de se mélanger. Dans une communauté musicale subversive oscillant entre des polémiques radicales et une orthodoxie musicale époustouflante, Karate était un point d'interrogation, celui qui exhibait les meilleurs instincts de la scène, car ils ressemblaient à peu d'autres.

lp 27,00

Rupture de stock