Low - Double negative

L'avis de nos clients :

"Après le fabuleux Ones and Sixes sorti fin 2015, également sur Sub Pop, où ils marquent réellement de leur empreinte le genre Indie/Folk/Rock avec une Lo-Fi super bien produite surtout sur cet album, on s’attendait à une confirmation. Loin de là, ils approfondissent le côté arrangements electro et son travaillé pour nous envoyer une terrible leçon de beauté sur ce qui se fait de mieux aujourd’hui en terme de rock Lo-Fi. Ce disque transmet une telle intensité et une telle émotion que s’en est presque drainant mais tout aussi revigorifiant et donnant une sacrée envie d’en découvrir chacune des différentes strates." -Le disque de l'année 2018 d'Oliver N.


25 ans après ses débuts, le trio du Minnesota fait l'unanimité auprès des fans comme des critiques avec Double Negative (Sub Pop). En habillant son slowcore sombre et les harmonies célestes du couple Alan Sparhawk/Mimi Parker de drones abrasifs, il semble soudainement convier Sunn O))), Merzbow ou Ben Frost à la fête. Une fête sans cotillons, ça va sans dire. Il importera finalement peu de savoir si l'on doit cette passionnante exploration du chaos à l'inquiétude créée par le climat politique américain, ou à la production experte de B.J. Burton (James Blake, Sylvan Esso, mais surtout 22, A Billion de Bon Iver). Toujours est-il que l'on tient là le plus bel album de Low depuis fort longtemps. Fascinant.


lp 22,50