Nightshift - Zöe


26/02/2021


Nightshift s’est formé en 2019 au sein de la scène indépendante de Glasgow. L'écosystème musical local brouille les frontières entre DIY, punk, indie pop et expérimentations depuis plusieurs décennies avec des pionniers comme Teenage Fanclub et Orange Juice puis Shopping, Current Affairs et Happy Meals. Les membres de Nightshift s’établissent fermement dans cette tradition, tous étant des piliers de la scène indie actuelle. Le groupe est formé sous l’impulsion du guitariste David Campbell et du bassiste Andrew Doig, en tant que formation no-wave / no New York. L’ajout d’Eothen Stern (claviers / voix) et Chris White (batterie) transforme leur approche en quelque chose de beaucoup plus personnel. Enfin, Georgia Harris (guitare / voix / clarinette) rejoint la troupe alors en pleine composition de Zöe. Le groupe auto-produit un premier album qui jette les bases de leur son indie post-punk hypnotique et mélodique. Ce deuxième album, Zöe, marque l’arrivée du groupe sur le label Trouble In Mind. Contrairement au premier album, Zöe n’a pas été conçu en live dans le studio de répétition, mais enregistré et reconstitué à distance, pendant que les membres étaient enfermés chez eux en raison du confinement. Chaque membre a composé ou improvisé ses parties chez lui, en superposant les idées sur les boucles précédentes avant de les transmettre aux autres. Cet isolement a fait émerger une autre force créatrice, beaucoup de chansons prenant des formes radicalement différentes de ce qui était envisagé au départ. Une sorte de cadavre exquis. Le groupe reconnaît que les chansons de Zöe ont un côté nostalgique. La nature de la composition et de l’enregistrement de l’album fait que ce dernier est imprégné du travail personnel, de la réflexion et de la réévaluation de chaque membre. Par conséquent, l’album devient une collection de croquis d’espoir, de prise de conscience du pouvoir du monde et de son propre pouvoir, de la parenté, de l’amitié, de la résistance et des possibilités offertes.

lp 22,00