O.K. Jazz - Pas Un Pas Sans…


12/10/2020


Après les albums « The Loningisa Years 1956-1961 » et « La Rumba de mi Vida », sortis respectivement en 2017 et 2020, Planet Ilunga écrit un troisième chapitre en honorant l'œuvre du groupe le plus légendaire du Congo, l’orchestre O.K. Jazz. Cette nouvelle compilation « Pas Un Pas Sans ... Les Boléros d'O.K. Jazz 1957-77 » est une sélection de chansons de ce qui est pour nous l'un des genres musicaux les plus uniques et passionnés au monde : le boléro congolais. De tous les groupes congolais qui s'aventurent dans le boléro, l'orchestre O.K. Jazz est de loin le roi de ce style musical né à la fin du 19e siècle à Cuba. En près de quarante ans d'existence, l'illustre groupe a sorti des dizaines de boléros, avec de belles compositions, principalement de Franco et Vicky, et parfois, entre autres, de Kwamy, Edo, Simarro et Mujos. La forme lente du boléro a permis à Franco, qui a déclaré dans différentes interviews qu'il aimait toutes les formes de ‘slow music’, d'exprimer ses émotions les plus profondes et de créer son propre style. Avec la voix suave de Vicky et la touche de guitare dramatique de Franco, O.K. Jazz a su capturer la véritable essence du boléro. La passion de Franco pour ce genre musical a certainement contribué à son surnom de «Franco de mi Amor », en particulier parmi ses fans féminines. Le thème préféré des chansons boléro d’O.K. Jazz était, sans aucun doute, la joie et la douleur de l’amour, mais aussi l’amitié, la vie citadine de Kinshasa, les lamentations, la politique et même la publicité pour une marque de chaussures comme le remarquable « Pas Un Pas Sans Bata ». Cette chanson et l'univers de cette marque particulière, très populaire au Congo dans les années 50 et 60, nous ont inspirés tout au long (six ans) de la réalisation de cet album. Toutes les chansons, sauf une, ont été restaurées et remastérisées à partir de la version originale en 45 tours ou 78 tours. La sélection présentée ici par ordre chronologique comprend - comme toujours - une bonne partie de chansons, jamais reproduites après leur sortie originale. Cette sortie de Planet Ilunga n'aurait pas eu lieu sans la contribution de nombreux connaisseurs, fans et collectionneurs de rumba congolaise. Mention spéciale à Christian Ongoba et à « Messager » (Mbokamosika.com) pour le solide travail de transcription et de traduction des paroles; Yves Luambo Emongo et Julien Longomba pour soutenir cette initiative; Stefan Werdekker pour son aide dans la sélection et la fourniture des chansons; Revue Noire pour l'utilisation des photos de Jean Depara; et à Zoi Sakka pour les idées, l'amour et le soin apporté dans la création collective de cet album.

lp 33,00

LP + 45T 45,00