PAPAPLA - SOUNDS OF PAPAPLA VOL. 2


20 MAI 2022


Biberonné au rock des années 90, élevé au post-rock et aux musiques de film, nourri à l'électro du troisième millénaire, Papapla livre, avec Sounds of Papapla Vol. 2, un disque à l'os, puissamment abouti. French americana ? Electro-slowcore hexagonal ? Indiepoprock de la côte ouest ? A chacun de choisir l'étiquette : la musique parle pour elle-même. Les chansons de Papapla ont un pouvoir cinématographique : celui de nous emmener, instantanément, dans des images, des personnages, une histoire, servis avec une savante économie de moyens. Traduction littérale de "Flat daddies", ces effigies en carton censées remplacer les GIs américains éloignés de leur famille, "Papapla" est un terme à la fois bonhomme et inquiétant, frappé d'une électrique étrangeté. On entend dans ce beau disque des accents de Sparklehorse, de Mogwaï ou de Slowdive et on pense, puisqu'il s'agit de chanson en français, au Bertrand Belin de Hypernuit , au Bashung de Fantaisie Militaire, ou au Michel Houellebecq de Présence Humaine. Avec Sounds of Papapla Vol. 2, le groupe poursuit sa paisible mutation, entamée après un volume 1 sorti en 2018 : textes exclusivement en français, 2 puis 3 puis 4 musiciens permettant d’élargir la palette sonore du duo sans changer de cap. A travers des histoires piochées dans le quotidien ou à sa périphérie, histoires “vraies” ou fantasmées, les thèmes sont récurrents : des vignettes sur la solitude, l’avenir qui nous pend au nez, les accidents de la vie. L’ambition du quatuor reste celle du duo : trouver la note et le mot juste pour raconter ses histoires. Le noyau dur du groupe est constitué de Thierry Lolon, ancien leader de Band of Ghosts et Martial Hardy, co-fondateur du label Les Disques Normal (Bumpkin Island, Kalamar Superstar, Mermonte, Chapi Chapo et les Petites Musiques de Pluie, Lady Jane...). Une certaine idée du rock français.

LP,Album 17,00