No Age - PEOPLE HELPING PEOPLE


SEPTEMBRE 2022


La première intuition est la bonne, jusqu'à la prochaine : un principe directeur pour No Age en 16 années d'existence du groupe. Ils ont poussé le duo élémentaire guitare-batterie et voix beaucoup plus loin que n'importe quel auditeur des beaux jours de leur premier album Weirdo Rippers n'aurait pu le deviner. Et maintenant, après six albums, ces principes les ont amenés à créer People Helping People, composé dans leur studio à l'époque "prépandémique" et terminé en plein milieu dans leur nouveau QG, le garage de Randy, le guitariste. Le disque commence par un morceau instrumental. Près de cinq minutes préludent à la première interjection vocale de Dean - un envol dans la haute atmosphère, les nuages de guitare de Randy pulsant de radiations, rythmés par des accents percussifs dépouillés. Lorsque "Compact Flashes" rebondit sur un rythme synthétique dément, le seul son reconnaissable de No Age est un crachotement de clics et de grincements enchanteurs - des cordes de guitare sourdes et des cliquetis de batterie qui tournent en boucle pendant une minute entière avant que le chant et la caisse claire ne se mettent en place. C'est le son de People Helping People : No Age, au fond du labo, en train de gratter le noyau disponible pour voir quel nouveau composé ils vont trouver. Effacer les points de départ, réorganiser les pièces et recommencer à zéro. C'est un état d'esprit quotidien - c’est aussi leur premier album entièrement auto-enregistré. La première face ricoche de manière experte entre des instrumentaux magistraux et des formes chantées retaillées sur la table de mixage, comme avec le tubesque "Plastic (You Want It)", délicieusement recâblé sur des rythmes déformés par le MIDI. Ils ne tombent pas vraiment sur un riff de style punk avant la moitié du disque, et même une fois qu'ils se sont lancés dans une série de titres rock sur la face B, leurs choix esthétiques redéfinissent constamment les normes, renforçant leur puissance inhérente. Avec People Helping People, leurs désirs disparates fonctionnent en parfaite synchronisation ; la bizarrerie du début fusionne parfaitement avec la propulsion rock classique, transformant leur énergie à l’aide de l'électronique. Les guitares de Randy sont assemblées dans des arrangements qui reflètent, une fois encore, une curiosité sans limite et une retenue exquise. People Helping People est un album sans prétention, méfiant, accueillant, confiant, hors des sentiers battus. La démonstration la plus exacte de la philosophie de No Age mise sur disque à ce jour.

k7 16,00