Peter Broderick - THE WIND THAT SHAKES THE BRAMBLE


10 SEPTEMBRE 2021


C'est le milieu des années 1800 en Irlande, et un poète local de Limerick du nom de Robert Dwyer Joyce a écrit une ballade intitulée « Le vent qui secoue l'orge » : “… Une balle a transpercé le côté de mon véritable amour ; Dans le jeune printemps de la vie si tôt ; Et sur ma poitrine dans le sang elle est morte ; Tandis que des vents doux secouaient l'orge …” L'imagerie récurrente de l'orge debout au milieu de la brise était censée symboliser la résilience du peuple irlandais au milieu de la domination britannique oppressive. En 2006, le titre de la chanson et son thème ont servi d'inspiration pour un film puissant et déchirant mettant en vedette Cillian Murphy. Aujourd'hui, Peter Broderick rend à nouveau hommage au poète Robert Dwyer Joyce dans son dernier EP, The Wind That Shakes The Bramble. Dans la continuité de son album 2020, Blackberry, Broderick partage quelques travaux supplémentaires issus des mêmes sessions, ainsi qu'une reprise en deux parties de Bing & Ruth (4AD et la nouvelle chanson titre de 22 minutes.

lp 19,00