Robert Cotter - Missing You


09/04/2021


En collaboration avec l’artiste, Wewantsounds réédite pour la toute première fois l’album funk ultra rare de Robert Cotter sorti en 1976 avec The Big Apple Band (Chic) avec la pochette originale, un son remasterisé et un insert avec des commentaires écrits par Barbie Bertisch et Paul Raffaele du magazine newyorkais Love Injection. Missing You de Robert Cotter, sorti en 1976 sur Tiger Lily, avait tous les ingrédients d'un hit : un chanteur et compositeur talentueux, des titres sur mesure dont quelques tubes potentiels et une équipe de musiciens talentueux pour l’entourer. Cependant, très peu d'exemplaires de Missing You survivent à ce jour. Non pas que l'album ne se soit pas bien vendu à l'époque, il ne s'est juste pas vendu du tout. Quasiment aucun album n’arriva jusque dans les bacs et pour une bonne raison. Le label, Tiger Lily, un sous label de Roulette Records le label du sulfureux Morris Levy, est en fait une arnaque fiscale dont le but était essentiellement de perdre de l'argent. Le label n'est actif que pendant quelques années et disparaît sans laisser de trace après avoir sorti une soixantaine d'albums, dont Missing You. Robert Cotter commence à se produire à la fin des années 60. Après une tournée pour la comédie musicale Jesus Christ Superstar, il rencontre Nile Rodgers et Bernard Edwards. La paire cherche un chanteur pour leur nouveau groupe, The Big Apple Band, avec Robert Sabino aux claviers et Tony Thompson à la batterie. Robert Cotter écrit quelques titres et les enregistre entre 1975 et 76 avec The Big Apple Band d'une part et avec des amis musiciens de ses groupes précédents, donnant à l'album sa grande diversité. L'album propose un large éventail de styles, du funk de "Missing You" et de "Disco Blues" à la soul acoustique de "Three Wise Men" en passant par le groove mi-tempo mené par le conga de "God Bless The Soulfire People". Les morceaux mettent en valeur le talent de Cotter comme chanteur et compositeur. Les deux morceaux du Big Apple Band, "Love Rite" et "Saturday", sont non seulement excellents, mais donnent également un aperçu de l'origine du son Chic. L'album se termine par l'incroyable "Come On With It", une diatribe politiquement chargée contre Nixon avec des arrangements psychédéliques plus sombres. Une fois l'album pressé par Tiger Lily, Cotter repart avec quelques copies sous le bras et n’entend plus jamais parler du label. Il continue sa carrière et enregistre pour divers autres labels – sans vraiment repenser à Missing You. L’album est depuis devenu un classique underground sur la scène soul et disco mondiale s'échangeant à prix d’or parmi les DJs et collectionneurs. Wewantsounds est heureux de réparer cette injustice et de rééditer l'album quarante cinq ans plus tard !

lp 22,00