Superchunk - HERE’S TO SHUTTING UP


22 OCTOBRE 2021


À l’occasion du 20ème anniversaire de l’album, le label Merge Records réédite Here’s to Shutting Up (2001) de Superchunk, groupe indie rock originaire de Chapel Hill en Caroline du Nord, en l’agrémentant d’un CD bonus qui regroupe les démos acoustiques. Pour écrire les chansons de Here’s to Shutting Up, le groupe Superchunk se réunissait dans le garage de Jim Wilbur, qui vivait loin dans les bois, quelques fois par semaine pendant ce qui semblait être des mois. Ils sont partis de zéro, sans démos ni concepts, jouant simplement de la musique instrumentale avec leur équipement habituel ainsi qu’un Casio. Parfois, l'un d’eux jouait du clavier au lieu de son instrument habituel, ou Jon Wurster prenait la guitare et ils utilisaient la boîte à rythmes Casio pour le rythme. Ils se sont retrouvés avec beaucoup d'idées et beaucoup de bons noms pour elles - "Frank's Bath", "There’s Something About Marvin" et "Bestial Warning" pour n'en donner que quelques-uns. Les répétitions étaient enregistrées sur MiniDisc ou sur cassette, et Mac McCaughan conduisait en écoutant ces démos et en cherchant des paroles. La thématique, rétrospectivement, a beaucoup à voir avec les tournées et les voyages ("Out on the Wing", "What Do You Look Forward To ?"), le retour à la maison ("Rainy Streets", "Act Surprised"), les élections de 2000 ("Florida's on Fire") et la phase tardive du capitalisme ("Late-Century Dream", "The Animal Has Left Its Shell"). Après avoir donné aux chansons une forme reconnaissable et jouable, elles étaient enregistrées sous forme de démos acoustiques pour pouvoir apprendre à les jouer. Certains ont celles de tout le groupe, d'autres sont en train d'apprendre les parties de Jim et Laura à partir des bandes d'entraînement pour les jouer à la guitare acoustique. L'album a été enregistré dans le quartier Cabbagetown d'Atlanta au Zero Return, le studio construit par Brian et Rob (alias Birdstuff et Coco the Electronic Monkey Wizard) du groupe Man or Astro-man? Brian Paulson est venu pour produire le disque qui compte la participation de John Neff du groupe Japancakes à la pedal steel et Chris Lopez (The Rock*A*Teens) qui est venu chanter les chœurs sur "Art Class (Song for Yayoi Kusama)". Here's to Shutting Up devait sortir le 18 septembre 2001. Le 11 septembre, le monde a évidemment changé. La date de sortie a été déplacée de quelques semaines, mais les dates de tournée sont restées et le groupe est parti au Japon en octobre. C'était une drôle époque pour parcourir le monde. Le groupe s’est envolé pour le Royaume-Uni le jour où les États-Unis ont commencé à bombarder l'Afghanistan. Le climat était loin d’idéal pour jouer du rock. Les gens avaient d’autres chats à fouetter. Annie Hayden (du groupe Spent) s'est jointe à nous aux claviers et à la guitare pour la tournée américaine. Il y a eu d'excellents concerts mais la peur dans l'air et la durée de la tournée étaient épuisantes.

LP Swirl 26,00