SYLVIA - SWEET STUFF


16 JUILLET 2021


Classique soul de la marraine de la soul et du hip-hop, Sylvia Robinson, sorti en 1975 sur son label Vibration et réédité sur vinyle pour la première fois depuis plus de 25 ans avec des titres bonus et la pochette originale. Sweet Stuff contient plusieurs classiques dont "Private Performance", la reprise, ici dans sa version longue, du "Je T'aime Moi Non Plus" de Serge Gainsbourg sous le nom de "Soul Je t'aime" et le titre culte "Sho Nuff Boogie" enregistré avec The Moments. En bonus, l’album comprend "Sho Nuff Boogie, Part 2" sorti à l'époque uniquement sur la face B du single. Née et ayant grandi à New York, Sylvia Robinson commence à enregistrer très jeune sous le nom de Little Sylvia au début des années 1950. Elle fait équipe avec Mickey Baker et obtient un premier succès en 1956 avec le single "Love Is Strange" sous le nom de scène Mickey & Sylvia. Elle continue à enregistrer de nombreux singles à la fin des années 50 et dans les années 60 avant de créer son propre label, All Platinum Records en 1966, suivi de Stang Records et de Vibration. Grâce à ces labels, elle produit plusieurs hits dans les années 70, notamment "Love On A Two Way Street" par le groupe The Moments et "Shame Shame Shame" interprété par Shirley & Co. Elle continue aussi à enregistrer en tant qu'artiste solo, sous le nom de Sylvia et obtient un hit avec "Pillow Talk" en 1973, une chanson qu'elle avait initialement écrite pour Al Green. Le titre grimpe jusqu’à la troisième position dans les charts et annonce une période faste pour la chanteuse et productrice. En 1973, elle reprend le méga hit de Serge Gainsbourg "Je t'aime Moi Non Plus" en le renommant "Soul Je t'aime" interprété en duo avec le chanteur latin soul Ralfi Pagan de l’écurie Fania Records. L'année suivante elle aligne trois singles dans les charts R&B: la ballade soul "Alfredo", le funk "Private Performance" et "Sho Nuff Boogie", chantés avec The Moments. Tous figurent sur l'album Sweet Stuff qui sort en 1975. L’album Sweet Stuff regorge d'autres titres indispensables dont "I Can't Help It", "The Notion" et "Love Is The Only Thing". Quatre ans plus tard, en 1979, Sylvia Robinson fera un autre coup d’éclat avec le lancement de Sugar Hill Records et du single "Rapper's Delight" par Sugar Hill Gang qui va bientôt révolutionner la scène musicale internationale et lancer presque à lui seul un nouveau genre, le hip-hop, mais c'est une autre histoire. Wewantsounds est heureux de rééditer sur vinyle l'un de ses albums les plus recherchés des années 70 et de rendre hommage à l’une des figures clés de la musique noire américaine.
lp 21,50