TASHA - TELL ME WHAT YOU MISS THE MOST


5/11/2021


Le deuxième album de Tasha, Tell Me What You Miss The Most, mêle des moments d'introspecNon avec un émerveillement large et chaleureux pour ce qui reste à venir. Née et élevée à Chicago, Tasha est une musicienne qui écrit des chansons qui prennent l'amour et le désir au sérieux. Qu'il évoque le triste grondement d'une rupture imminente ou la valse verNgineuse d'un nouvel amour, voici un album qui retrace le rapport d'une arNste à elle-même lorsqu'elle est amoureuse. Plein d'inspiraNons profondes et revigorantes et d'expiraNons soulagées et joyeuses, Tell Me What You Miss The Most est un souffle d'air délicieusement conçu, dont on a bien besoin. Ce n'est pas seulement un catalogue de formes de tendresse, c'est aussi une vitrine de la maîtrise musicale impressionnante et grandissante de Tasha. En 2018, lorsqu’elle a sorN son premier album, Alone at Last, cela ne faisait que deux ans qu’elle écrivait des chansons. Elle ne savait pas vraiment quel genre d'auteure elle était. Ce nouveau disque est beaucoup plus fort en ce qui concerne la représentaNon de son écriture et de sa musicalité. Inspirée par une certaine distance qu’elle ressentait vis-à-vis d’elle-même, l'écriture est en quelque sorte née de ce désir de retrouver une inNmité, une honnêteté, avec elle-même. Parmi ses autres inspiraNons figurent les baisers, les longues balades dans la nature, sa mère ainsi que l'hiver et tout ce qu'il permet, notamment d’être seul chez soi, enveloppé dans quelque chose de chaud, ressenNr les choses profondément. Sa liste d'inspiraNons est une collecNon de types de toucher : le toucher affectueux et fugace, le frôlement d'une couverture tricotée, la sensaNon vivifiante de senNr sa propre peau jumelée dans une autre paume. L'album s'approche et s'éloigne de l’arNste elle-même, retraçant la tendresse et la solitude, le paradoxe de se senNr à la fois étreint et complètement abandonné.

Lp ocre 21,50