Tennyson - Rot


18.02.2022


Le talent de Tennyson a toujours été indéniable, même s'il se découvre encore. Né Luke Pretty, sa créativité s'est épanouie dans le sous-sol de la maison de ses parents. Sa jeune sœur Tess est sa partenaire à la batterie, et les deux frangins se font les dents dans les clubs de jazz locaux. À l'adolescence, Luke met la main sur un logiciel de production, mélangeant des rythmes complexes avec des mélodies mielleuses. L'EP Telescope, sorti en 2019, a mis en évidence une compréhension croissante de la structure pop sans renoncer aux racines de Luke. Peu de temps après, son monde s'est effondré. "Il y avait de la moisissure dans mon sous-sol, partout sous le plancher", dit-il. "Mes oreilles bourdonnaient comme jamais auparavant. Tout était deux fois plus fort qu'il ne devait l'être. Je pensais que ma vie était fichue." Imprégné de terreur existentielle au milieu d'une pandémie mondiale, Luke a écrit des chansons pour se tenir occupé. Il pensait faire des "déchets", mais lorsqu'il les a réécoutés des mois plus tard, les mélodies l'ont fait pleurer. "Ça ressemblait à ce que j'ai vécu", dit-il. Rot est le journal musical d'un cerveau qui a dérapé, le son d'un jeune artiste au bord de son propre désastre. Ironiquement, c'est aussi le moment où la voix de Tennyson se met en place. Rot a le charme de Tennyson, mais les rythmes sont un peu plus simples et les accroches un peu plus percutantes. C'est un changement que Luke a dû effectuer pour satisfaire ses oreilles qui bourdonnent, mais il exploite une nouvelle force.

Lp, Album 25,00