The Soft Moon - EXISTER


SEPTEMBRE 2022


Luis Vasquez, l’homme derrière The Soft Moon, déclare que sur son cinquième et nouvel album Exister, il n’y a pas deux chansons identiques. Il s’agit d’exister en tant qu’être humain et de vivre différentes expériences tout au long de sa vie. D’où le titre, qui évoque à la fois les moments de joie et les bas que la vie peut nous envoyer. Cet album si personnel renvoie aux nombreux changements de vie vécus par Vasquez durant la création du disque. Il a quitté Berlin et s’est installé à Joshua Tree en Californie pour trouver un peu d’espace, autant musicalement que personnellement. Il joue de la batterie pour la première fois et libère un chant puissant au lieu du chuchotement caractéristique du premier album. C’est une sorte de remise à zéro musicale pour Vasquez qui était sorti de son précédent album, Criminal , avec quelques frustrations quant au processus et résultat final. Une autre face de ce renouveau était l’espoir de faire amende honorable de sa situation familiale difficile depuis l’enfance, mais c’est le contraire qui s’est produit. Vasquez a traversé des montagnes russes de conflits avec sa mère, exacerbées par la sortie de prison de son oncle après 40 ans d’enfermement. Cependant, malgré la douleur, la colère et la souffrance que l’on trouve au cœur de l’album, il y a aussi un profond sentiment d’espoir et de beauté qui persiste. Cet équilibre est essentiel pour un artiste comme Vasquez qui voit le processus créatif comme une guérison. D’un point de vue sonore, cet album est vaste, expansif et puissant. Le morceau d'ouverture "Sad Song", se déploie dans une atmosphère dense et menaçante, tandis que des morceaux tels que "The Pit" se situent à l'opposé du spectre musical, explosant comme un morceau tonitruant de techno indus, avec des niveaux de basse à vous retourner les tripes. “Become the Lies" explore les conséquences dévastatrices des mensonges de famille. C'est un morceau post-punk qui fusionne des lignes de basse puissantes, une batterie percutante et des guitares serpentines, le tout se combinant de manière explosive. Ailleurs, l'album passe par tous les genres, de l'ambient à la dark wave - avec des contributions féroces de fish narc et d'Alli Logout de Special Interest sur “Him” et “Unforgiven” - tout en conservant ce ton distinct qui caractérise The Soft Moon. Pour les fans de SUUNS, Boy Harsher, Drab Majesty, A Place to Bury Strangers.

VINYLE EXCLUSIVITÉ MODULOR MARBRÉ JAUNE ET NOIR 26,00