Yukihiro Takahashi - SARAVAH!


SORTIE OFFICIELLE LE 4 OCTOBRE 2019 


Wewantsounds est ravi d'annoncer la ressorte de Saravah!, le premier album solo de Yukihiro Takahashi.

C’est l'un des albums japonais les plus marquants des années 70, sort en 1978 à un moment clé où, après son passage chez Sadistic Mika Band, Takahashi vient juste de rejoindre le Yellow Magic Orchestra. Mix sophistiqué de disco funk, synthpop, d'ambient, d'exotica et de bossanova, l’album a les allures classieuses d’une virée nocturne dans le Paris des années 70 et forme le chaînon manquant entre la scène city pop de la fin des années 70 et l’ère synthétique de YMO qui était sur le point de révolutionner la scène musicale. Durant les mois précédant l'enregistrement du premier album de YMO qui allait révolutionner la musique, Yukihiro Takahashi entre en studio avec ses deux compères, Ryuichi Sakamoto et Haruomi Hosono, pour d'enregistrer Saravah! avec la crème de la scène japonaise.  

Takahashi puise son inspira/on en France dans l’œuvre de l’artiste et producteur français Pierre Barouh, qui avait introduit la bossanova en France en 1966 avec "Samba Saravah" et avait ensuite lancé Saravah Records. Saravah! commence par deux classiques italiens et français - "Volare" et "C'est Si Bon" - réarrangés en mode exo/ca avec de sub/les touches de synthétiseur, tandis que "Saravah!" clin d'œil à Pierre Barouh, a l’allure d’une bossanova suave avec de superbes arrangements pour cordes arrangées par Ryuichi Sakamoto. L'album devient plus rythmé avec "La Rosa", aux accents funk mid-tempo soulignés par le beat de Takahashi et soutenu par la basse très efficace de Haruomi Hosono, l’orgue Hammond de Sakamoto et la guitare fluide de Shigeru Suzuki. La première face se termine par une incroyable version synthé du classique Ellingtonien "Mood Indigo", annonçant la révolu/on midi à venir avant que l’affaire se funkfie sur la face 2, à commencer par le superbe instrumental disco "Elastic Dummy" signé par Ryuichi Sakamoto avec la encore des arrangements de cordes et de cuivres complétés par les solos de Sakamoto et du guitariste Tsunehide Matsuki. L’album passe ensuite à l’ambiant synthétique de "Sunset" avant de revenir en mode nightclubbing avec "Back Street Midnight Queen". Comme "Elastic Dummy" le /tre est à présent un titre culte pour les DJ city pop. Saravah! se termine sur une note parfaite avec le magnifique titre "Present", une chanson pop parfaitement conçue que Takahashi voulait faire dans un mode city pop, mecant en vedece une superbe mélodie et des arrangements de grande qualité.

La bande son idéale pour une promenade matinale dans les rues de Paris, illustrée par les photos de Masayoshi Sukita figurant sur la couverture de l'album. Album sophistiqué plein de fun, Saravah! donne un aperçu unique du caractère versa/le des musiciens de YMO sous l’égide de Yukihiro Takahashi au moment clé où les trois musiciens allaient passer à un son dominé par les synthétiseurs. Moment superbement capturé par Saravah!.

lp 22,00
Obi -insert 4 pages