Disque

2049608646-1

Astéréotypie

L’objectif de ce projet est bien évidemment l’expression de ces adolescents, sans censure et sans retenue. La musique est écrite par les éducateurs avec,  parfois même, la participation des adolescents. Un disque à été enregistré et le résultat se veut à la croisée d’un travail éducatif intense et d’une ambition artistique exigeante. Cet album éponyme qui sortira en janvier 2013 est le fruit de plus de deux ans de travail pendant lesquels ces adolescents se sont pliés avec courage aux contraintes liées à l’écriture et à la pratique musicale. Certains y verront un portrait de l’autisme, d’autres, une performance artistique peu ordinaire.

La Lecture de Disque de FLORE AVET:

“Quand je fais un rêve, il s’intercale entre la journée passée et l’extinction totale de ce que je suis. Souvent la voix de quelqu’un m’en extrait, s’immisce, et les mots sont comme des cailloux qui jetés à un certain angle auraient la capacité de briser une vitre.
Parfois je rêve  et les jours qui suivent leurs offrent un prolongement. Des créatures se matérialisent, à un détail près un nez, quelques centimètres en hauteur…
Parfois ce sont des expressions qui reviennent, dans les bouches de voisins de transports.
Souvent, dans le rêve inaccompli, éclaté de langage, je me sens à l’orée d’une forêt de mousse.
Juste derrière l’oreille, là ou mon œil ne peut pas voir, je sens un monde de lichens odorants, de bois mouillés, de monstres qu’on invente dans des tas de feuilles déchirées, la terre noire. Comme un paysage du rêve empêché de se recomposer, qui reste des heures en bordure de la journée. Parfois l’intuition de retrouvailles avec le rêve, un récit chaotique qui coulerait à flots  se profile et puis s’évanouit.
Il faudra que je cherche, pourquoi, dans mes rêves c’est toujours l’automne. “