Disque

Gaspard Royant

Back To Where We Aim / Monkeytown

Lorsqu’un songwriter chic rencontre un producteur choc : Gaspard Royant est parti enregistrer à Londres aux Toe-­Rag Studios de Liam Watson. Entre caresse pop et coup de fouet rock’n roll, il revient avec deux titres qui vont éblouir l’été.

Un beau jour de 2007, Gaspard Royant plaque tout. Il part aux États-Unis, traverse le pays, écrit des chansons, revient et sort un premier EP, « You Can Have Me (if you want to) », une déclaration d’amour à l’americana qui jette des ponts entre rock 90’s et folk 60’s.

Le réalisateur Arnaud Desplechin, avec qui il partage le culte d’Elliott Smith, utilise « The Big Sleep » sur la B.O. du film « Un Conte de Noël », qui ira à Cannes. Les Restos du Coeur illustrent leur spot tv d’appel aux dons avec « Grow ». Le duo « Yours », enregistré avec Marie-­Flore, squatte la première page de Deezer pendant 15 jours. Gaspard se produit en première partie de Richard Hawley, Dominique A et Kitty Daisy & Lewis. Il remporte le prix du Public au Festival Chorus des Hauts de Seine et joue à Rock en Seine. Il signe en édition avec Universal Music Publishing et travaille actuellement sur son premier album.

Par une autre belle journée de 2011, il reçoit un message de Liam Watson, le producteur du « Elephant » des White Stripes. Gaspard lui avait envoyé des démos sans trop y croire. Liam est emballé par ses titres, il l’invite pour une session aux Studios Toe-­Rag, son antre londonienne entièrement analogique. Pourtant connu pour refuser beaucoup de demandes,
Liam Watson lui ouvre les portes de ce sous-­marin vintage, où l’ordinateur n’a pas encore été inventé. 5 jours d’enregistrement sur bandes, à l’ancienne, c’est tout juste le temps pour Gaspard et ses musiciens de mettre en boîte deux titres, « Back To Where We Aim » et « Monkeytown ».