Disque

parade-cover-good

Good

“Prenant un virage plus pop mais tout aussi sonique et tordu, le duo invente une sorte de School of Seven Bells ou de Beach House à la française, qui attrape les coeurs mais enveloppe les âmes, dans une brume romantique et mélodique épatante. “Good” arrive bientôt, guettez-le impatiemment. Comme nous.” 

 Les inrockuptibles (2012)

La lecture de disque par Flore Avet :

“Sur l’image, on voit un lièvre. Il porte une redingote rouge et tient en équilibre une branche sur l’épaule gauche. Elle est garnie de fruits rouges, l’animal nous sourit, complice de notre vision tropiste. C’est un emballage de chocolat de son enfance. Sur la page d’à côté, il y a une photo. Des adultes aux cheveux mi longs et portant de gros pulls de laine faits main. Hommes et femmes confondus portent leurs verres remplis pour la plupart de vin grenat. Elle est la seule qui ne regarde pas l’objectif, elle a un sourire doux et regarde dans la direction de mon père, qui éclate de rire.

Sur la page suivante elle porte le même pull, une longue jupe en toile de laine. Elle tient ses mains en coupelles devant son ventre, derrière, le soleil irradie et dissimule de fait son visage en contre-jour. Angleterre 1979. Pour ce que je sais de l’histoire, 1979 est l’année de leur rencontre.

Je referme le gros volume en cuir et jette un œil à la bibliothèque. Des rangées d’étagères pleines de gros grimoires remplis de photos, nommés sur la tranche, de son écriture incompréhensible.

Avec François.    Voyages Chine Norvège Jordanie Ecosse.     Famille.       Maisons.      Bestiaire.

Elle classait les images de sa vie par thématiques, années mélangées.”