Disque

twin peaks ost vinyl cover

Twin Peaks (Bande Originale)

La découverte de Twin Peaks fait partie de ces événements si marquants qu’on donnerait cher pour pouvoir revivre l’instant de leur première rencontre. Ovni télévisuel lors de sa sortie en 1990, la série de David Lynch et Mark Frost a depuis fait grandir un culte que peu d’objets culturels partagent.

Les raisons du succès de Special Agent Cooper & Co ne manquent pas : un casting de charme flottant dans un univers qui oscille entre rêve sirupeux et cauchemar surréaliste, des personnages haut en couleur, versions perverties avec tendresse d’archétypes de la société américaine (la reine du lycée, le quarterback, le bad boy, le maire, le shérif…), un détournement ingénieux des codes des séries télévisées… Mais la magie de Twin Peaks perdrait beaucoup de son emprise sur le téléspectateur sans la musique d’Angelo Badalamenti.

Insaisissable et mue par une naïveté trahie, la bande originale du compositeur américain, avec qui Lynch travaille systématiquement, gravite entre jazz d’ascenseur en panne, dream pop lacrymale, new age gothique et easy listening lascif. Quant aux apparitions de Julee Cruise, leur grâce n’a d’égal que leur tristesse.

Habilement utilisé dans la série, chaque thème musical devient indissociable de son personnage ou de leurs bouleversements émotionnels, faisant par exemple de chaque apparition d’Audrey Horne une expérience synesthésique à l’érotisme ouaté :

Cette ré-édition de Mondo a été aussi soignée que l’attente était forte : pochette originale (approuvée par messieurs Lynch et Badalamenti, s’il vous plaît) vinyle couleur “damn good coffee“, re-mastering vinyle…

Il aura fallu un quart de siècle pour ça, mais Bob pourra enfin surgir de derrière votre lit, alors que le nain en costume rouge claquera des doigts à côté de vous :

Vous aimerez aussi :