Disque

david abel beyond the black sea

Beyond The Black Sea

Lauréat Paris Jeunes Talents, David Abel a entièrement enregistré et composé dans son appartement montmartrois cet album, fruit d’un travail de 18 mois, et avec de nombreux collaborateurs: musiciens, artistes et ingénieurs d’ici et d’ailleurs… Le résultat sonne comme une ode aux grands espaces portée par la voix grave et profonde de l’artiste, mise en valeur par les arpèges de la guitare acoustique et des arrangements soignés.

 

La Lecture de Disque, de Flore Avet

« Parfois, le frisson me parcourt à nouveau, d’entendre en écho dans mon crâne les souvenirs de mille ans.
Seul et tout petit, personne n’avait peur pour moi, nous vivions dans une plaine aux herbes hautes, sans voisins, le genre d’endroit que l’on appelle dans les rêves.
Alors je marchais chaque soir un peu plus au large de la maison, m’approchant de la clôture. Je me tendais et ce frisson définit encore certaines humeurs des journées.
Tout à coup figé. Le corps noueux, la respiration suspendue, je frissonnais du bruit du courant dans les parcs électriques. Comme une flamme, je l’entend lancinant et sec.  Le courant vient d’un angle du parc, file et va s’évanouir dans l’obscurité.
Parfois je frissonne de ces choses naturelles qui peuplaient ma vie minuscule. Impressionnable, je suis arrivée dans la grande ville avec des bruits d’électricité filant dans des plaines grandes et vertes. »