Disque

gontard repeupler

Repeupler

Sampleur et recycleur sans vergogne, Gontard, derrière son masque de lapin, est un singulier personnage au phrasé mordant et néanmoins ludique. Déjà fort d’une très riche discographie, voici enfin un album sur vinyle.

« Hors-piste, hors limite, hors code, hors tout. Évidemment en plein dans le mille. Gontard ! est un des seuls chanteurs français qui me surprennent. C’est tellement rare et tellement bon d’être surpris. Un des seuls où l’on ne puisse pas chanter la dernière phrase d’une chanson avant même d’avoir entendu le début de la chanson en question. Gontard ! est un des seuls chanteurs français où je me surprends à vouloir corriger ses textes comme s’ils étaient les miens. »

Pascal Bouaziz (Mendelson, Bruit Noir)

« Gontard ! pose béquilles au poing. Ces béquilles, ce sont des instrus volés à notre fonds commun de culture, des larcins qui boitent, qui trainent la patte folle, comme chez Arab Strap. »

JD Beauvallet, Les Inrockuptibles.

« Gontard ! réinvente un rock en français, libre, décomplexé des anglo-saxons et merveilleusement décalé. »

Alex Monv, Francofans.

« D’ailleurs, est-ce un chanteur, un comique, un acteur ? Je ne sais toujours pas. Les titres (des morceaux éternels comme la France des épiciers), les slogans, les interpellations, les vannes crues filent à 10000 à l’heure, la musique zappe d’un continent à l’autre, ses obsessions et ses lubies observées depuis une banale chambre à coucher forment un fast-motion syncopé de nos routines Houellebecquiennes. L’humour côtoie la violence, le rire, les larmes et l’amour, la haine. La vie. »

Matthieu Dufour, Pop, Cultures & Cie.