Disque

noisy killer

Noisy Killer (Specific Recordings)

Une couche de sucre sur une pile de clous, ou quand une icône de la J-Pop synthétique chantée par une fille-ordinateur s’acoquine avec un gourou du noise, ça donne Hatsune Kaidan.

Issu de la rencontre entre le « synthétiseur chantant » Miku Hatsune et le sorcier à guitare, maître du noise japonais Hijokaidan, Hatsune Kaidan délivre depuis 2013 une déflagration sonores mélangeant le sucre de la J-Pop à des douloureuses mais jouissives explosions bruitistes, des boites à rythmes digitales au possibles à tendance eurodance et des percussions industrielles.

Festive mais apocalyptique, la musique de Hatsune Kaidan résiste aux genres musicaux avec ludisme et énergie. Quatrième album du duo, Noisy Killer est constitué d’un ensemble de reprises très disparates, allant du rock à papa à des génériques de dessins animés japonais, en passant, bien sûr, par de la J-Pop. Le tout forme un ensemble étonnant solide, qui ne perd jamais son souffle acide ni son élan d’aliéné.