Disque

alex cameron forced exposure

JUMPING THE SHARK

Alex Cameron et son disque “Jumping The Shark” auraient pu ne pas sortir de Sydney. Mais la persuasion (justifiée) d’avoir là des chansons qui peuvent toucher un plus grand monde en ont décidé autrement.

Partir affronter le monde avec sa guitare, rencontrer Foxygen puis l’équipe du label Secretly Canadian permet deux ans plus tard à ce bijou pop aux mélodies “country-synth” intemporelles et sexy sensibles de se voir ré-édité et de enfin pouvoir conquérir plus de coeurs.
“Les huit chansons évoquent autant le parfum synthétique des années 1980 que les bedroom recordings de Jeremy Jay, il y a du War on Drugs sur le papier peint et même un peu d’Alan Vega (son idole) dans l’air.” GONZAI