Disque

pochette album1

You Don't Know Who I Am (EP)

Nées d’un savant mélange entre la folk délicate, immuable des débuts, et l’énergie communicative des rythmes capillotractés tout droit sortis d’un cabinet de curiosités, les “Psych Folk Stories” de June Bug vont casser certaines idées reçues.

Chercher qui l’on est vraiment peut parfois faire peur. Se remettre en question également. Creuser là où ça peut faire mal, là où certains démons se cachent et y passer des heures quitte à ne pas s’en sortir indemne. Se souvenir d’où l’on vient, rester humble en toutes circonstances – mais avancer toujours… Le nouvel ep «you don’t know who I am » est en ce sens fort et fragile à la fois. June sait très bien où elle va, même si elle ne sait pas toujours bien qui elle est. Anglaise ou Française, elle-même s’y perd un peu. Musicalité ou sens du rythme, folk intimiste ou pop psyché : ce n’est ni totalement l’un, ni totalement l’autre.

Femme ou enfant, guitare ou ukulélé, histoires vraies ou inventées, laisser faire ou contrôler? Peut-être est-il simplement temps d’arrêter de vouloir toujours tout bien rentrer dans des cases. Si vous voulez une réponse claire, passez votre chemin : chaque artiste est complexe et singulier. Mais si vous savez ne pas vous fier aux apparences, vous allez découvrir une musique simple et riche, qui donne matière à discussion. Une chose est sûre : les compositions, imprégnées de ses maux et de ses influences, arrangées avec son compagnon de scène Béryl, en ressortent assumées et plus affirmées, tant on y trouve d’énergie, de fraîcheur et de passion.

Espiègle et sincère, ce nouvel opus en surprendra plus d’un.