Disque

La Californie pochette ep 2013 format 900

J'aime la Californie

Avec cet ep « J’aime La Californie », les chansons pop tiennent le haut du pavé.

Eddy Liénard-Hanot, le charismatique auteur-compositeur de La Californie dévoile tout son talent en enregistrant un disque qui tire la musique populaire vers le haut : des chansons qui entrent dans la tête pour ne plus en sortir, des textes à la classe folle emmenant la langue d’Alain Souchon vers ses sommets , une réelle exigence artistique dans les arrangements qu’ils soient électroniques ou organiques, une touche d’ère du temps (d’air de fêtes enbrumées diraient-ils) sans oublier une fraîche arrogance qui leur fait penser que grâce à eux, le soleil brillera à jamais pour tout le monde.

——————————————————————————————-

La lecture de disque de Flore Avet:

Au fond du club la fête battait son plein. Depuis notre angle, un peu à l’extérieure, balustrade fumeurs avec vue sur le lac chaud et désormais rougeoyant, nous observions une bande de types qui se trémoussaient dangereusement. Nous, au ralenti, en dehors de ce temps là et soucieuses de là ou nous poserions les pieds. Eux, disproportionnés parmi les silhouettes juvéniles du soir. Nous discutions calmement, en écoutant les grosses basses au loin qui dévoraient tout le reste. Ils regardaient tout autour d’eux, les autres grappes bruyantes ; ils semblaient très fiers et déraisonnables. ­­­Ils battaient des bras autour d’eux si bien que les grappes les regardaient danser en criant. De là bas nous parvenaient quelques mots, Les gens parlaient de regarder. Quelque chose de précis, des gestes impeccables qui nécessitaient de l’entrainement. Destinés à impressionner des filles, sans doutes. Nous nous étions retournées toutes ensemble. Une geste las de la main, un sourire paresseux et un peu moqueur. Ils gigotaient et nous économisions nos gestes. Sans doutes qu’ils regardaient alors nos fesses. Là bas la fête battait son plein.