Disque

Liesa Van Der Aa_Troops_Front

Troops

Le premier opus de Liesa Van der Aa, ‘Troops’, a été enregistré dans le studio d’Einstürzende Neubauten sous la houlette du producteur Boris Wilsdorf, l’ingénieur du son et coproducteur attitré de Neubauten. L’album a immédiatement été encensé par la presse.

La quasi-totalité de l’album a été composée et jouée par Liesa. Son instrument de prédilection, le violon, est ici utilisé comme instrument de percussion,  trompette, orchestre ou basse quand il ne sert pas simplement à produire de la noise. Liesa et Boris ont su créer un univers sonore somptueux. Un hymne à l’amour, une ode à une révolution perdue. Les roulements de tambours des troupes ne sont jamais bien loin.

La lecture de disque de Flore Avet : 

 » Lorsque la voiture atteint son rythme idéal, alors nous pouvons adopter la posture à la fois molle et figée. Tiède, confortable, en retrait de l’action. Les copines étaient installées à la cool, pieds sur la boîte à gants, une main sur les cheveux ou bien sur les genoux. Au début dans ces situations, on s’agite, on parle fort, on secoue la conductrice.  A celle qui trouvera le bon disque, le bon sujet, qui fera mouche. Et puis la route est comme ça, elle te happe, elle allonge tout.  La conductrice s’est tue la première, les voix des copines se sont détendues, plus graves. Les mots, plus parcimonieux. Les copines aux jambes détendues maintenant, fumaient, pas toutes en même temps, dans l’habitacle. Une humeur de bar nocturne, à la fois chic, secret et interlope. Elles faisaient les grandes dames, la voix féline, posée sur le vibrato tranquille de la route. «