Disque

ones-and-sixes

Ones & Sixes (Sub Pop)

Nouvel album d’une discographie qui en comporte déjà dix, Ones & Sixes capture le trio culte du slowcore en pleine maturité créative.

Si l’esthétique globale demeure inchangée (lenteur lancinante, mélancolie lumineuse et harmonies raffinées), la production très soignée de Ones & Sixes dote la musique de Low d’une sophistication assez inédite. En effet très léchée, elle actualise la beauté épurée de l’écriture du groupe avec, notamment, des outils électroniques utilisés avec élégance et parcimonie, qui enrichissent le socle toujours aussi organique de leur son.

 

 

Occupant un espace sonique large et plein d’espace, la musique du groupe gagne en texture et en ampleur. Les mélodies vocales sont plus sublimes que jamais, comme sur “What Part Of Me”, alors que les grooves, resserrés à l’extrême, sont précis et efficaces, comme sur “No Comprende”.

 

 

Tout en pleins et en liés, cet album est fait de reliefs et de contrastes. Les synthétiseurs ouatés répondent aux guitares électriques saturées, les boites à rythmes rétro-modernes aux batteries minimalistes mais expressives, le tout mené par des voix fragiles mais justes (donc très, très touchantes). Triste et sensuel, Ones & Sixes prouve que Low n’a rien perdu de son romantisme et de sa fraicheur, trouvant dans l’épure et la simplicité une intemporalité déconcertante.