Disque

p&m(1)

Late in the Day

Ce nouveau disque tisse davantage la collaboration musicale entre Pierre Bessero, Marie Jorio et Franck Zeisel tout en jouant sur la variété : pop naïve, folk étrange, rythmes hypnotiques, avec un soin tout particulier apporté à la composition. On y loue une véritable recherche mélodique et harmonique, hommage aux illustres anciens que sont Syd Barrett, Brian Wilson ou encore Lou Reed.

 

La Lecture de Disque , de Flore Avet

« Bien sûr que des chemins se creusent, secs et terreux, lumineux même en plein hiver.

Pierre Bessero, au chaud dans sa dualité, Pierre & Marie sautille main dans la main avec les choses simples. Cavalier du côté ensoleillé des montagnes. Chanteur sans peur, dont la voix est doublée d’accords, de petits échos, familiers comme des fantômes.

Chanteur solaire, coulent sur lui, sur « eux », les mystères de ce groupe en forme d’arche de Noé, avec des perles, des courants d’air. Des chants faits de brillance et d’airs naturels.

Chanteur téméraire, prolifique et vaillant, comme sourd au vacarme que produit parfois, à certains endroits des embouteillages de mélodistes.

Pierre & Marie, un chanteur à plusieurs voix, actif et lumineux, caressant et solide, fort et habité, chez qui de partout, des petites voix se faufilent derrière des éclats ici inquiétant et magnétiques, là solaires et offerts.

Au fond, les chœurs de Pierre & Marie, qui habillent de douceur les arêtes, les pics, les coins de la nature. On comprend l’urgence à écouter le monde tout autour de la musique. Autour des chansons.

Des sons analogiques inquiétants comme de grandes épingles viennent  faire dévier le monde vers un petit pincement de cœur aigu et courageux.

Des ritournelles main dans la main avec la confiance des musiques simples, faites de la rondeur des canopées, des picotis de la surprise, des évocations délicates et confuses.

Pierre & Marie, des sons amples des grands espaces secs. Et puis dans l’angle, derrière comme une petite ombre, des petits sons fragiles, indicateurs du vent qui pourrait tourner, donner de l’inquiétude à la largeur de cette pop-folk claire et aiguisée.

Quelque part sur des chemins tranquilles des mélodies tendres et enlevées, naturelles et touffues, des petits oiseaux, des boulets rouges,  indescriptibles inquiétudes font pencher les voix du côté du vertige.

Pierre & Marie, late in the day où les contours se détendent, familier fil du rasoir. »

Pierre & Marie

Pretty & Fair