Disque

LAYA (Squama)

Sur son premier album, Simon Popp mêle à une quête d’épure une étude des percussions africaines.

Décharné mais loin d’être désossé, minimal mais loin d’être simple, Laya fait partie de ces disques qui semblent venir de loin.
A placer dans la même galaxie qu’Eli Keszler et Vladimir Tarasov.