Publié le

A. Savage, le leader des Parquet Courts en showcase @balades sonores (rue Pierre Picard)

A. Savage, le leader des Parquet Courts, présente David’s Dead, extrait de Several Songs About Fire qui sort ce vendredi 4 octobre chez Rough Trade Records.

Andrew dédie cette chanson à la mémoire de son ami de longue date et voisin David Lester, qui était sans-abri et sonnait à sa porte pour discuter tard dans la nuit. Élégamment, comme à son habitude, Savage évite le sépulcral ou l’élégiaque. Au lieu de cela, la chanson se déploie sur un refrain poétique et au rythme essoufflé d’un vibraphone, émouvant hommage à quelqu’un dont Savage se souvient qu’il avait peu de retenue et un petit rappel que la mort elle même est chargée de vie.

A. Savage sera en showcase chez Balades Sonores le 11 octobre 2023 et en concert le 15 février 2024 à La Maroquinerie.

Publié le

(RE)BORN PARTY 2023 (rue Pierre Picard)

:abeille_mellifère: IT’S TIME TO PARTY :abeille_mellifère:

Après de (trop) longs mois de déménagement, la (re)naissance de Balades Sonores prend enfin forme dans nos nouveaux espaces du 8 rue Pierre Picard, en bas de la Butte Montmartre, à 2 pas de la Halle St Pierre :construction_bâtiment:

Et il est temps de fêter ça officiellement, avec pas 1, pas 2, pas 3, pas 4.. mais bien CINQ jours de showcases, expos, dj sets, promos, surprises… et surtout toujours plus d’amour :cœur_jaune:

Place à la (RE)BORN PARTY, qui se tiendra en 5 étapes, à partir du mardi 2 octobre, jusqu’au dimanche 8 octobre inclus.

Un petit marathon comme on les aime, dont nous dévoilerons la programmation “100% indé” ce lundi 02 octobre.

On vous espère très nombreux et très heureux toute cette prochaine, pour célébrer ensemble l’amorce d’un nouvel élan d’amour pour votre disquaire Balades Sonores,
certes fragilisé après ces 3 ans de Covid-croissance-restructuration,
mais toujours autant déterminé à en découdre avec les mauvais esprits.

Publié le

SHOWCASE VONFELT @Balades Sonores (rue Pierre Picard) MAMA FESTIVAL

VONFELT

 

SHOWCASE VONFELT @Balades Sonores (rue Pierre Picard)

 

Il y a des personnes et des choses.
La première chose est une batterie.
Vonfelt en est tombé amoureux et a commencé à en jouer assidûment dès l’âge de 7 ans.
S’en suivra la basse, la guitare, les synthétiseurs et toutes ces choses qui transforment des idées en sons.
Il y a des choses et des personnes.
Adolescent, il monte un groupe avec deux sacrés personnes, voir des sacrés personnages : le mélodieux Elliot (Petit Prince) et le fameux Jacques touche à tout dada avec qui ils vont enflammer les caves Strasbourgeoises de leurs créativités sans limite.

Puis, comme souvent, sonnent les départs. Chacun trouve sa voie pour finir par mieux se retrouver, car Vonfelt joue les batteries sur le premier album de Jacques et l’accompagne dans sa délirante tournée.
Multi-facettes, il est tantôt multi-instrumentiste auprès d’artiste sur scène et en studio (Jacques, Joko, Uto,Petit Prince, Ed Mount, AJA, T/O), d’autres fois compositeur pour la danse contemporaine (Simon Feltz, Chloé Zamboni) ou encore chanteur psychédélique à la voix profonde dans son nouveau projet solo éponyme.

Dans ce dernier il écrit, compose, arrange et joue tous les instruments, officiant un mariage inédit entre rythmiques, synthétiseurs et la poésie d’un Mélody Nelson futuriste : un goodtrip entre rêves lucides et hallucinations soniques.

Les graves de sa voix saisissent, transportent et invoquent les désirs de mondes parallèles.
1er titre : Je ne sais où : https://modulor.lnk.to/JeNeSaisOu

1er EP à paraître à l’automne 2023

https://www.instagram.com/vonfeltvonfelt

Publié le

SHOWCASE HOWLIN’ JAWS @Balades Sonores (rue Pierre Picard)

 

 

 

Deux ans après Strange Effect, le groupe parisien revient le 29 septembre 2023 avec Half Asleep Half Awake, un deuxième album qui vous redonnera foi dans le rock. Comment ? Avec un condensé de tubes surpuissants, de mélodies lumineuses et de jams démoniaques qui brûlent les doigts.

On vous voit déjà froncer des sourcils, du genre : « un disque de rock’n’roll en 2023 ? » Mais laissez-nous faire les présentations. Howlin’ Jaws est un trio composé par Djivan Abkarian (chant, basse), Lucas Humbert (guitare) et Baptiste Leon (batterie) qui s’est formé à l’école primaire avant de s’étoffer au collège pour prendre son envol au lycée. Les garçons fans de musiques fifties et sixties (Cochran, Small Faces, Beatles, Kinks, Slade, etc.) sont alors lancés sur l’autoroute rock. Ils sortent un premier album intitulé Strange Effect en 2021 bourré de moments flamboyants et de riffs aiguisés qui câlinent l’oreille. Mais nous ne sommes pas là pour parler du passé.

Le présent s’appelle Half Asleep Half Awake. Pour ce deuxième album, les Parisiens sont retournés à Londres au Toe Rag Studios créé par Liam Watson, un ingénieur de génie qui a produit l’album Elephant des White Stripes et bossé avec Madness, Tame Impala ou encore Supergrass. Là-bas, ils ont eu envie de troquer l’efficacité pour la spontanéité. L’idée : remplacer les riffs trop parfaits par des successions de phases psychédéliques et de signatures rythmiques fracassantes. Cette nouvelle manière de procéder, qui découle notamment de leur expérience en tant que backing-band d’une troupe théâtrale où le groupe devait improviser des longs jams de folie – pour la pièce “multi Molièrisée” Électre des Bas-Fonds – s’est logiquement frayée un chemin jusqu’à l’album.

En fait, Half Asleep Half Awake est un enchaînement façon gymnaste professionnel de tubes taille XXL. Il y a des balades madeleine de Proust (The Sting, Mindreader), de l’hystérie (Mirror Mirror, Half Asleep Half Awake), un home-run remarquable (See You There) et des diamants de 18 carats (Blue Day, Bewitched Me). Pour renforcer ce côté kaléidoscopique, les Howlin’ Jaws ont incorporé des nouveaux instruments (un djura, sorte de mini bouzouki grec ; des sagattes, des petites cymbales utilisées en Égypte et en Turquie) afin d’ajouter de l’épaisseur et apporter de la diversité. Résultat : les guitares sur Mirror Mirror sonnent comme des sitars. Les voix ont été doublées puis passées dans des cabines Leslie afin d’apporter un effet vibrato. Et les solos de batterie et de guitares sont infusés de phaser – un effet de modulation du son. « Il y a deux ans, on ne pensait pas qu’on allait autant expérimenter et incorporer tant d’effets dans notre musique. Mais maintenant, ça nous paraît évident de les utiliser pour étoffer le spectre sonore », racontent les trois garçons. Pour de nombreux groupes, on parle du deuxième album comme celui de la maturité. Pour Howlin’ Jaws, c’est déjà celui de la consécration.

L’esthétique globale de Half Asleep Half Awake (la pochette réalisée par une IA ou les sonorités) accompagne parfaitement les thématiques évoquées. Les nouvelles chansons font allusion au rêve, à la voyance, à l’incantation, au mystique. Finalement, ce deuxième disque sonne déjà comme leur Sgt. Pepper. Un album où l’alchimie et les expérimentations donnent naissance à la frénésie, à la sauvagerie et à l’émotion. À écouter à moitié endormi ou réveillé, comme vous voulez.

Publié le

SHOWCASE HEN YANNI @Balades Sonores (rue Pierre Picard)

hen yanni

hen yanni

A collector of memories and stories, Israeli musician Hen Yanni transmutes the past into lyrical mosaics of love, yearning, and devotion. Inspired by the aesthetic of the nineties, her music traverses genres ranging from new wave to indie rock, with an undercurrent of electronic music. Her musical influences include The Velvet Underground, Depeche Mode, and Tom Yorke, as well as the Israeli techno scene with artists such as Red Axes, Middle Sky Boom, Mita Gami, and Autarkic.
Her upcoming debut EP is a musical diary – a deeply-personal collection of memories that seeks to establish a dialogue with the past while speaking to her future self. Produced by the legendary French producer Arnaud Rebotini, the EP is an enchanting experience full of raw emotion and poetic portraits. The project is released on the label Animal63, anticipating a forthcoming debut album.

Picture by Aleph Molinari.

Ecouter par ici !
Plus d’infos par là !